Biologique ou pas???

À la base, je crois qu’on voudrait tous manger et cultiver biologique. Notre intention est très louable et normale. Ma réponse à ceci c’est : avez-vous de l’expérience?

Je crois que c’est une bonne chose de ne pas se mettre des barrières lorsqu’on commence. Je ne parle pas de certification biologique ici. Mais plutôt d’une façon de cultiver à la maison. Sachez que notre verger au Vallon Bleu est certifié biologique depuis 2019, mais que nous avons commencé à cultiver des petits fruits en 2009. Nous avons eu le temps de nous faire la main! Les avantages du biologique sont assez évident.

  • Manger sainement et sans produit potentiellement dangereux pour notre santé.
  • Favoriser la biodiversité de la nature qui nous entoure.
  • Avoir un impact positif sur l’environnement, moins de pollution.
  • Ne pas avoir besoin de laver nos fruits, si le cœur vous en dit! Quoi que j’ajoute un bémol là-dessus, car selon mes lectures, tout produits chimiques appliqué sur une plante se retrouve jusque dans ses graines pour la production de l’année suivante. Alors de laver vos fruits et légumes…. Ça n’enlève pas grand-chose, si on parle de produits chimiques.

L’inconvénient du biologique, car oui il y en a sinon tous les agriculteurs seraient certifiés bio! Ne vous tromper pas car je ne juge pas les agriculteurs qui utilisent des produits chimiques, parfois c’est impossible de faire différent. Notre économie nécessite une grande vitesse et qualité de tout. Aucune imperfection n’est tolérée. Pensez à vous quand vous aller chercher des piments à l’épicerie, lequel choisissez-vous? Le petit rabougrit ou le plus uniforme ? Ahahah, j’entends votre réflexion jusqu’ici! Mais vous allez voir, on accepte beaucoup plus les imperfections quand c’est nous qui les produisons.

Pour en revenir à nos moutons, la grosse difficulté dans la culture biologique, à mon avis, c’est la lenteur des traitements que nous utilisons. Ça peut aussi être vu comme un avantage car souvent ça dure plus longtemps.

Par exemple l’engrais:

  • En culture chimique, lorsqu’on constate un manque dans nos analyses de sol, on applique un engrais conseillé pour corriger cette carence sans trop se poser de question sur la structure du sol, ses micro-organismes ou son potentiel de rétention d’eau.
  • En biologique, souvent l’engrais ajouté est du compost ou du fumier que l’on ajoute pratiquement toutes les années, dépendamment des cultures. Son action est longue et elle améliore grandement la structure du sol, elle apporte beaucoup de micro-organismes et des insectes essentiels, et favorise la rétention de l’eau. Mais ça prend plus de temps à voir les résultats sur la plante. Attention, ça ne veut pas dire d’en mettre plus car vous pourriez bruler vos racines !!!

Aussi, il faut s’attendre à faire du travail manuel en biologique. Car c’est souvent une solution efficace (désherber, enlever les insectes nuisibles, tailler les branches, etc)

L’avantage du chimique c’est que souvent c’est plus facile à gérer. C’est-à-dire que lorsque vous aller dans un centre de jardin et que vous voyez les engrais, vous vous dites, AH! ENGRAIS POUR ROSIERS, c’est super, je le prends. C’est simple et facile, c’est écrit! Mais c’est chimique, évidemment.

Alors pour conclure, je vous conseille de commencer tranquillement, de lire beaucoup, de choisir un emplacement idéal pour votre plant, d’observer tous les jours vos arbustes, d’utiliser votre patience car vous n’aurez pas de fruits la première année. Et de continuer de lire mon blog, car je vous informerai de tout ce que je connais sur la culture des petits fruits. Au plaisir!

Description de la photo:

« C’est un insecte! Mais lequel? Il est gentil ou nuisible pour moi? qu’est-ce qu’il mange? comment se reproduit-il? Est-ce qu’il est seul ou s’ils sont plusieurs? » Voici toutes les questions que vous devriez vous poser! Cette photo est une parmi beaucoup d’autres que je prend à chaque année. Je vais voir mes plants tout les jours afin d’observer et me poser des questions. Peu importe la quantité d’arbustes que vous avez, je vous conseille fortement de le faire.

Chantale

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.