Jo et Chantale – Le début de l’histoire

C’est en 2015 que le Vallon Bleu est officiellement né. C’est vrai qu’on y pensait depuis plusieurs années. Joel et moi, on rêvait du retour à la terre. Nous ne sommes pas nés de parents agriculteurs mais nous avions travaillés en agriculture depuis notre tendre enfance.

Ben oui, on travaillait!

C’est un de nos traits de caractère commun, pis une chance! parce qu’on a travaillé en maudit pour se rendre où on est.

Quand on s’est connu, on habitait St-Pascal mais ma famille habitait à Lejeune.

Oui Lejeune c’est loin et c’est un petit village, mais on y a trouver un petit lot avec une vieille maison. On a visité le lot avant la maison, c’est pour dire!

La majorité du lot était boisé, une ancienne «terre faite» poussée en friche puis en tremble et en épinette à corneilles! Quelques petits bouts de champs restaient, vestiges du temps où l’«Toine» Deschênes y faisait vivre sa famille en autosuffisance. Des chevreuils y vivaient allègrement et la nature avait repris ses droits jusqu’autour de la vieille grange.

Ça nous a charmé et on a choisi d’y vivre!

Une qualité de vie que l’on voulait donner à nos enfants. Des moments incroyables nous attendaient. On voyait déjà nos champs et quelques plantes y pousser. On ne savait pas encore qu’on planterait des camerises.

C’est en 2009 qu’on en a acheter 9 petits plants de camerise, suite à un reportage de La Semaine Verte qui nous avait fait tripper. On voulait y gouter et voir de quoi ça avait l’air. On a assez aimé ça pour en planter une centaine en 2010, une autre centaine en 2011 et ainsi de suite. Aujourd’hui, on a un petit verger de 3000 plants de camerise.

Pour s’y rendre on a dû travailler beaucoup! Bûcher et dessoucher, brûler les branches (ok, c’est pas moi qui aie fait ça… Une chance que Joel est fort! Ahah). Ensuite il fallait préparer notre sol, labourer, engrais vert, etc… Et chez nous, c’est petit, alors on a des petits outils et on travaille beaucoup plus à la main qu’à la machine.

Je vous épargne toute la description détaillée de ce que nous avons fait… C’est trop long! ahahah

Ce que nous avons décidé au fil du temps, c’est de vendre des fruits dont nous sommes fiers de la façon dont ils sont produits. Offrir des fruits biologiques à nos enfants et nos clients. Ça vient avec une façon de vivre, qui n’est pas toujours facile, mais qui apporte tellement de gratitude et de bonheur.

Au fils des saisons, les journées ne se ressemblent pas mais se répètent d’année en année. On devient meilleur dans ce que l’on fait et plus efficace.

On a encore plein de défis qui nous attendent mais on souhaite en laisser pour ceux qui un jour, seront aussi rêveurs que nous et reprendrons la ferme!

2 Commentaires sur “Jo et Chantale – Le début de l’histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.